Né dans une famille de musiciens, c’est à l’âge de 6 ans qu’il débute l’étude du violoncelle. Il se perfectionne avec Antonio Janigro et en 1997 il remporte le  Premier Prix au Concours "ROSTROPOVITCH" de Paris, qui inaugure sa carrière de soliste :

Enrico Dindo se produira avec de prestigieux orchestres comme l’Orchestre Philarmonique de la BBC, l’Orchestre Philarmonique de Rotterdam, l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Philarmonique de La Scala, l’Orchestre Philarmonique de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre Symphonique d’État de São Paulo, l’Orchestre Symphonique de la NHK de Tokyo, l’Orchestre de Tokyo, l’Orchestre Symphonique de Tokyo, l’Orchestre Symphonique de Toronto, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et l’Orchestre Symphonique de Chicago, auprès d’importants chefs d’orchestre parmi lesquels Riccardo Chailly, Aldo Ceccato, Gianandrea Noseda, Myung-Whun Chung, Daniele Gatti, Yutaka Sado, Paavo Jarvj, Valery Gergiev, Yuri Temirkanov, Riccardo Muti et Mstislav Rostropovitch lui-même. Ce dernier écrivit à son propos : « ... C’est un violoncelliste d’une qualité extraordinaire, un artiste accompli et un musicien confirmé, il possède un son exceptionnel, fluide comme une splendide voix italienne ».

À l’automne 2013, Enrico Dindo prend part à la tournée triomphale de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, dirigée par Riccardo Chailly, avec des concerts à Leipzig, Paris, Londres et Vienne.

Parmi les compositeurs qui lui ont dédié leur musique, Giulio Castagnoli (Concerto pour violoncelle et double orchestre), Carlo Boccadoro (L’Astrolabio del mare « L’astrolabe de la mer », pour violoncelle et piano, et Asa Nisi Masa, pour violoncelle, 2 cors et cordes), Carlo Galante (Luna in Acquario « Lune en Verseau » , pour violoncelle et 10 instruments) et Roberto Molinelli (Twin Legends, pour violoncelle et cordes, Crystalligence, pour violoncelle solo et Iconogramma, pour violoncelle et orchestre).

Directeur artistique et chef d’orchestre permanent de l’Orchestre de chambre “I Solisti di Pavia” (« Les Solistes de Pavie »), ensemble qu’il a créé en 2001, il enseigne dans la classe de violoncelle du Conservatoire de la Suisse italienne à Lugano, auprès de la Pavia Cello Academy (Conservatoire du Violoncelle de Pavie) et aux cours d’été de l’Académie Tibor Varga de Sion. 

En 2012, il enregistre pour le label Chandos, les concertos de Chostakovitch avec l’Orchestre National du Danemark & Gianandrea Noseda et, chez Decca, l’intégrale des œuvres pour violoncelle et piano de Beethoven, les 6 Suites de J.S. Bach ou encore, avec les Solisti di Pavia, les concertos pour  violoncelle et cordes de CPE Bach, 6 concertos de A. Vivaldi et, très récemment, ENRICO DINDO & I SOLISTI DI PAVIA recordingKAPUSTIN & PIAZZOLLA.

Enrico Dindo est membre de l’Académie nationale  Sainte-Cécile ; il joue sur un violoncelle Pietro Giacomo Rogeri (ex Piatti) de 1717 qui lui a été confié par la Fondation Pro Canale.

web-site: www.isolistidipavia.com